Radios communautaires et changements climatiques

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de « Renforcement des capacités des radios communautaires pour un plaidoyer efficace en faveur de la conservation de l’environnement  au Sénégal » initié par l’ONG MédiaDevAfrica avec l’appui de l’ambassade royale des Pays Bas à Dakar, des productions d’émissions radiophoniques ont  été réalisées par 3 radios communautaires .Jokko Fm de Rufisque, Sédor Fm de Bokhol ( Dagana) et la Côtière de Joal .
Ces émissions portent essentiellement sur les effets des changements climatiques sur les populations dans les zones de Saint Louis, Rufisque, et Joal et sur les facteurs aggravants
La convention avec l’Union des radios associatives et communautaires du Sénégal URAC ayant pour objet le partage des programmes sur le réseau de l’URAC  a été signée en janvier entre MédiaDevAfrica représenté par son coordonnateur général Mamadou Ndao et Talla Dieng, président de l’URAC.

MEDIADEVAFRICA POINTE SUR L’INTEGRATION CONTINENTALE

Le groupement composé  de trois cabinets sénégalais Intelligence Group ( Intel G), MediaDevAfrica et de Wellcom’In group, a postulé et remporté l’appel d’offres international pour la réalisation et la mise en œuvre de la stratégie de communication de l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique( OHADA) sur la période 2014-2017.
C’est dans ce cadre que l’expert de MédiaDevAfrica, qui est en même temps son coordonnateur général, a effectué une mission d’état des lieux au Niger, au Tchad, au Gabon et au Togo. Le but était de faire le diagnostic de la communication de l’institution dans ces pays mais également des comités nationaux OHADA qui sont ses relais au niveau national. Il s’agissait en outre de recueillir les perceptions des différents acteurs sur le niveau d’intégration et d’appropriation du dispositif de l’OHADA au niveau national. La mission s’est déroulée du 06 au 28 Mai 2015.

PLUSIEURS FACTEURS POUR FAVORISER L’INTEGRATION SOUS-REGIONALE ET LUTTER CONTRE LA PAUVRETE

Avec 87 millions d'habitants répartis sur huit Etats, l'espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMAO) constitue un marché porteur pour les entreprises qui y opèrent. Hélas, celles-ci plus ou moins enrayées par les difficultés d'accès au crédit bancaire, ne sont pas toujours au fait des possibilités de financements alternatifs au sein du marché boursier de l'UEMOA, pour booster leurs activités. Pour corriger cette insuffisance, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), de concert avec la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (CCI-CI), a organisé, une journée d'information et de sensibilisation sur le financement des entreprises. Trois présentations ont été faites aux chefs d'entreprises qui ont fait le déplacement. La première, par le directeur général de la BRVM, a porté sur le marché financier régional et le financement des entreprises.

Lire la suite : PLUSIEURS FACTEURS POUR FAVORISER L’INTEGRATION SOUS-REGIONALE ET LUTTER CONTRE LA PAUVRETE 

MEDIADEVAFRICA - Copyright Tous droits réservés